Pierre-Yves Le Borgn'

député des Français de l'étranger

circonscription Allemagne, Europe centrale et orientale

Ces conquêtes sociales que la droite veut enfoncer

Rangeant quelques livres ce lundi, j’ai retrouvé un petit opuscule édité en 2003 par l’association “Les amis de l’Institut François-Mitterrand”. Il s’agit du verbatim d’une conférence organisée autour de Pierre Mauroy et de son engagement politique. Je l’ai parcouru avec plaisir et ai retrouvé cette citation de Pierre Mauroy sur les congés payés : « Lorsque vous êtes en vacances, vous êtes deux semaines avec Léon Blum, la troisième semaine vous êtes avec Guy Mollet, la quatrième vous êtes avec les syndicats de chez Renault et la cinquième vous êtes avec François Mitterrand et Pierre Mauroy, envoyez des cartes postales ! ». Cette citation est drôle et vraie.

Remontant quelques pages, il y en a une autre, plus grave, sur la retraite à 60 ans. Parlant du Nord, Pierre Mauroy dit : « Ces ouvriers de chez moi, il fallait qu’ils attendent 65 ans pour prendre leur retraite, ils avaient commencé très jeune, quelquefois à 15 ans. Moi, je les rencontrais, ils venaient me voir : « Monsieur Mauroy, on ne peut plus avancer, regardez… On a 52-53 ans, il faut aller jusqu’à 65… » Et l’espérance de vie des ouvriers, à cette période-là, elle était de 63 ans ! Alors 65 ans, c’était trop tard ! ».
Deux citations à méditer alors que la droite cherche à enfoncer par tous les moyens les conquêtes sociales mises en place par la gauche.