Pierre-Yves Le Borgn'

député des Français de l'étranger

circonscription Allemagne, Europe centrale et orientale

François Hollande, pour gagner

François Hollande est ce soir notre candidat à l’élection présidentielle de mai 2012, celui qui portera le formidable espoir de changement politique exprimé par le peuple français. Près de 3 millions de compatriotes se sont rendus aux urnes en métropole, en outre-mer et à l’étranger, amplifiant la mobilisation exceptionnelle du premier tour et donnant, avec 56% des suffrages, une légitimité politique indiscutable à François Hollande. Les Primaires Citoyennes s’achèvent sur un superbe succès pour le Parti Socialiste et toute la gauche. Une dynamique est en marche, qu’il s’agit désormais, à compter de demain, de faire vivre et prospérer pour porter François Hollande le 6 mai 2012 à la Présidence de la République française.

La dignité de Martine Aubry mérite le salut, le respect et la reconnaissance de tous. Nous aurons besoin de sa voix et de son engagement, au cœur de la campagne présidentielle comme dans l’exercice du pouvoir. Son score à l’étranger exprime l’attachement indéniable de nos compatriotes à ses idées, à sa foi européenne et à son action de rassemblement à la tête du Parti Socialiste. Merci aussi à Arnaud Montebourg, Ségolène Royal, Manuel Valls et Jean-Michel Baylet, présents ce soir rue de Solférino pour marquer la cohésion et le rassemblement d’une famille politique, la nôtre, qui, tout au long de ces dernières semaines, a donné une magnifique leçon de volonté. Ces Primaires, loin de diviser les socialistes, ont consacré un candidat et une équipe pour gagner.

Je remercie tous les militants et sympathisants de l’étranger qui ont œuvré ces deux derniers week-ends et plus largement depuis des mois pour la réussite de ce rendez-vous. Ils ont fait un travail formidable. Merci aussi à nos permanentes, Danièle Seignot et Sandra Duval, dont les dernières nuits ont été bien courtes et qui ont été à tous les instants à l’écoute de chacun. Merci également à Pascale Seux, qui a mené de main de maître l’organisation de ce scrutin inédit. Je tiens enfin à dire toute notre gratitude à Jean-Philippe Thiellay, ancien secrétaire de la section de Rome, qui a été pour l’étranger l’efficace représentant de la Haute Autorité des Primaires. Sans cet engagement militant de tous les instants, nous ne célébrerions pas ce soir ce succès plein d’avenir.

Nous publierons demain les résultats des bureaux de vote de l’étranger, que la Haute Autorité doit encore confirmer à cette heure.

Unissons-nous pour la victoire en 2012 ! Il y a ce soir un candidat, François Hollande, et un vainqueur, un seul : le peuple de gauche rassemblé.