Pierre-Yves Le Borgn'

député des Français de l'étranger

circonscription Allemagne, Europe centrale et orientale

Transformer l’essai

A la veille d’un week-end plein de promesses, je me suis dit que ce titre très rugbystique s’imposait naturellement. Tout commencera en effet demain, non par des opérations de vote lointaines, mais par une demi-finale de la Coupe du Monde susceptible d’envoyer notre XV tricolore affronter selon toute évidence les redoutables All Blacks sur leurs terres en finale de l’épreuve reine de l’ovalie. Nous rencontrerons une très belle équipe du Pays de Galles. En ces temps où les Primaires Citoyennes font nos jours et nos nuits, nos rêves et sans doute parfois aussi nos cauchemars, il était sain de rappeler qu’il y a autre chose dans l’actualité, à commencer par le sport et le rugby ! Allez les Bleus !

J’espère qu’il me sera pardonné de confier ici cet enthousiasme tout personnel pour le ballon ovale avec, circonstance aggravante, le secret espoir qu’il puisse être contagieux. A la fois parce que ce match sera passionnant, peut-être historique, et qu’il ne fait pas de mal non plus en ces temps quelque peu tendus de se rappeler des bienfaits de la morale sportive. Le rugby est en effet l’un des sports où le fair play est une valeur enseignée, vécue et plus que tout respectée. Puisse ce fair play en action demain du côté des antipodes toucher nos Primaires Citoyennes et contribuer à réduire l’échauffement des esprits intervenu ces derniers jours ! Car, à l’arrivée, c’est une seule et même équipe que nous devrons former dès lundi pour terrasser le XV sarkozyste au printemps prochain : celle de la gauche rassemblée !

Samedi aux Amériques, dimanche dans le reste du monde, il faut souhaiter que les Français à l’étranger se rendent en nombre dans les bureaux de vote pour décider qui, de François Hollande ou de Martine Aubry, sera le capitaine de notre équipe en 2012. Beaucoup d’entre nous ont certes leur préférence, mais le jeu reste ouvert et l’histoire à écrire. Un débat citoyen a eu lieu et il a passionné des millions de compatriotes, n’en déplaise à Nicolas Sarkozy et Jean-François Copé, qui rivalisent de propos grinçants à l’encontre du PS. Près de 2,7 millions de Français étaient allés voter le week-end passé. Espérons qu’ils seront plus nombreux encore samedi et dimanche car c’est cette formidable mobilisation populaire qui créera la dynamique de la victoire. Le changement politique en 2012 passe par le chemin des Primaires et de leurs bureaux de vote !

Nous sommes face aux poteaux, à gauche bien sûr. C’est le moment de transformer l’essai. Je le sens bien ! La victoire est en vue.