Pierre-Yves Le Borgn'

député des Français de l'étranger

circonscription Allemagne, Europe centrale et orientale

L’utilisation de ma réserve parlementaire en 2013

Les députés et sénateurs disposent chaque année d’une enveloppe permettant de soutenir des projets conduits par des associations ou des collectivités locales. Pour l’année 2013, cette somme se situe pour ce qui me concerne autour de 130 000 €.  
 
En octobre dernier, il m’a été demandé d’établir une liste de projets à soutenir au titre de ma réserve parlementaire. Je me suis exécuté dans le peu de temps imparti, plaçant ce premier exercice sous les objectifs de l’accès au livre et au numérique ainsi que du soutien à la petite enfance. J’ai soumis 6 projets, qui ont tous été validés par l’Assemblée nationale.
 
Le lycée Français Victor-Hugo de Francfort souhaitait acheter cinquante nouveaux postes informatiques. Il recevra environ la moitié de la somme requise à cette fin via ma réserve, soit 20 000€. La Bibliothèque française de Spire, quant à elle, disposera de 7 100€ pour renouveler une partie de son matériel, acheter des meubles de même bien sûr que des DVD et livres.
 
J’ai choisi également d’apporter une aide de 35 000€ pour l’achat d’un nouveau Bibliobus opéré par l’Institut culturel de Düsseldorf.  Le précédent avait peu ou prou  rendu l’âme et le dommage pour nos compatriotes du Land était réel: plus de bus, plus de livres. Pour celles et ceux qui ne peuvent se rendre à Düsseldorf pour emprunter des ouvrages, le Bibliobus se déplace dans une douzaine de villes de Rhénanie du nord – Westphalie. Ce projet exemplaire a vocation à se développer dans d’autres régions et pays de la circonscription.
 
Je me suis par ailleurs engagé à hauteur d’un soutien de 18 000 Euros pour la diffusion de 5 000 livres neufs par l’association Biblionef auprès des Alliances Françaises et universités d’Albanie. Biblionef réalise un remarquable travail depuis des années et j’ai souhaité appuyer un projet lancé par cette association dans ma circonscription.
 
Je me suis engagé à hauteur de 30 000 Euros pour asseoir le co-financement du lieu d’accueil des tous petits sur le prochain site de l’école maternelle franco-allemande de Fribourg en Brisgau. J’ai également décidé de consacrer 12 500 Euros aux animations enfantines franco-allemandes de Hesse, qui existent depuis plus de 30 ans et représentent un atout précieux dans l’apprentissage du bilinguisme. La somme consacrée servira à l’achat du matériel nécessaire à l’animation enfantine.

Réactions à cet article