Pierre-Yves Le Borgn'

député des Français de l'étranger

circonscription Allemagne, Europe centrale et orientale

Fêtes de la jeunesse à Varna (18 mars 2015)

A l’automne 2013, en visite en Bulgarie, je m’étais rendu de Sofia à Varna (lire ici). Je ne connaissais pas encore cette jolie ville de 300 000 habitants, située au bord de la Mer Noire. J’avais beaucoup aimé cette étape tout au bout de ma circonscription, touché par les compatriotes et amis bulgares rencontrés, et je m’étais promis – autant que je le leur avais promis – de revenir vite. L’occasion m’en a été donnée le jeudi 18 mars. Avec l’Ambassadeur de France en Bulgarie, Xavier Lapeyre de Cabanes, j’ai pris part à deux belles cérémonies au Lycée bulgare Frédéric Jolliot-Curie et à l’Ecole Française Internationale Charles Perrault, deux cérémonies avec et pour la jeunesse francophone de Varna.

 

Au Lycée Jolliot-Curie, nous avons inauguré la plaque marquant la délivrance à l’établissement du Label France Education. Le Lycée Jolliot-Curie a été le premier Lycée bilingue de Bulgarie à recevoir un profil de lycée de français et en français. Ouvert en 1958, il compte aujourd’hui près de 1 100 élèves, qui y étudient dans notre langue. Le Label France Education, octroyé par le Ministère des Affaires étrangères et l’Agence pour l’Enseignement Français à l’Etranger (AEFE), reconnaît l’excellence de l’enseignement dispensé au lycée et sa capacité à l’assurer auprès de tous les publics, y compris le public francophone. Pour les élèves et la communauté éducative, ce jeudi 18 mars était jour de fête. Reçus par la directrice, Vesselina Toteva, nous avons parcouru le petit musée retraçant l’histoire du lycée, puis, après l’inauguration de la plaque, assisté au début de la fête, entre fleurs et drapeaux, chants et discours, tous très émouvants. Le maire de Varna Ivan Portnih et le vice-gouverneur de la région étaient présents. J’ai été ému par les applaudissements nourris des élèves, qui exprimaient autant leur reconnaissance à leurs professeurs qu’à notre pays.  

 

Dans l’après-midi, j’ai retrouvé avec plaisir le site de l’Ecole Française Internationale de Varna (EFIV) Charles-Perrault. Quelle aventure et quel chemin parcouru par l’EFIV depuis sa création avec une quarantaine d’enfants en 2009 ! Elle compte désormais 148 élèves, de la petite section maternelle à la classe de 4ème. Au point de s’être étendue à un second bâtiment, que nous avons inauguré avec bonheur entourés de tous les écoliers. L’EFIV est désormais équipée pour conduire sous quelques années ses premiers élèves au baccalauréat. L’EFIV appartient au réseau de la Mission Laïque Française, qui était représentée à la cérémonie par Madame Marcelle Barry. Avec le directeur Patrick Bogeat, nous avons parcouru les classes, saluant les enseignants, élèves et parents. Les membres du conseil de gestion parentale, actuels et anciens, méritent une immense reconnaissance pour le travail qu’ils ont accomplis. En 2015, je consacrerai une part de ma réserve parlementaire à l’EFIV afin de lui permettre d’installer une belle bibliothèque ainsi qu’une salle de sciences naturelles et de chimie.

 

J’ai également profité de cette journée à Varna pour rencontrer le Consul honoraire de France Nedyalko Nedeltchev, qui présente la particularité d’être aussi le Consul honoraire d’Allemagne. J’ai tenu une permanence au Centre Francophone de Varna, accueillant notamment le footballeur français Mathias Coureur, ancien du FC Nantes et du Havre, aujourd’hui joueur en ligue 1 de Bulgarie du Cherno More Vana, le club de Varna. Avec le Conseiller culturel Guillaume Robert, j’ai visité les locaux de la filiale bulgare de Dalkia, installée à Varna depuis 2007. Dalkia y produit de la chaleur et de l’électricité pour 12 000 clients. Un tour rapide des installations de cogénération, puis d’un quartier où Dalkia s’engage depuis quelques années, m’a permis de mesurer le défi majeur de transition énergétique qui se pose dans la ville, dont nombre de logements, après avoir été trop vite et mal construits à l’époque du communisme dans les années 1970, sont aujourd’hui dans un état avancé de délabrement. Autant de sujets sur lesquels nos entreprises, et notamment Dalkia, ont une valeur ajoutée.

 

Je remercie l’Ambassadeur de France Xavier Lapeyre de Cabanes pour son accueil, ainsi que la Consule Isabelle Engelke et l’Attachée de coopération pour le français à Varna, Stéphanie Dumortier qui, toutes deux, font au quotidien un travail formidable dont on ne mesurera jamais assez combien il est précieux pour celles et ceux qui ont la France au cœur, qu’ils en aient la nationalité ou non. Et ils sont nombreux à Varna. 

Réactions à cet article