Pierre-Yves Le Borgn'

député des Français de l'étranger

circonscription Allemagne, Europe centrale et orientale

Archives du mois d'avril 2015

Tribune en défense de l’apprentissage privilégié de l’allemand en France et du français en Allemagne

Avec mon collègue allemand Andreas Jung, député de Konstanz et Président du groupe d’amitié Allemagne-France au Bundestag, j’ai publié ce jeudi une tribune en défense de l’apprentissage privilégié de la langue du partenaire. Cette tribune est parue en français dans Les Echos (lire ici) et en allemand dans le Frankfurter Allegemeine Zeitung (voir plus bas). […]

lire la suite

Bilan de la session de printemps de l’Assemblée Parlementaire du Conseil de l’Europe (20-24 avril 2015)

J’ai participé du 20 au 24 avril à la session de printemps de l’Assemblée Parlementaire du Conseil de l’Europe (APCE) à Strasbourg. Cette session, la dernière sous présidence belge du Comité des Ministres, s’était ouverte lundi dans l’émotion et la révolte à la suite de la mort en Méditerranée de plus de 1 200 migrants […]

lire la suite

Apprentissage de l’allemand : Madame la Ministre, vous vous trompez !

La semaine passée, 59 députés membres du groupe d’amitié France-Allemagne, issus de tous les groupes parlementaires de l’Assemblée nationale, ont écrit à la Ministre de l’Education nationale pour lui dire leur émotion et opposition à la suppression des classes bi-langues et des sections européennes à la rentrée scolaire de septembre 2016. Quelques heures après l’envoi […]

lire la suite

Pour la libération de Leyla et Arif Yunus (22 avril 2015)

J’ai reçu ce matin à l’Assemblée Parlementaire du Conseil de l’Europe la jeune Dinara Yunus, fille unique de Leyla Yunus, défenseure bien connue des droits de l’homme en Azerbaïdjan et directrice de l’Institut pour la Paix et la Démocratie. Leyla Junus et son mari Arif sont détenus depuis un an par les autorités azerbaïdjanaises sans […]

lire la suite

Sauver l’allemand au collège : courrier commun des députés à la Ministre de l’Education nationale (16 avril 2015)

Face aux inquiétudes grandissantes du monde enseignant, culturel et associatif sur les conséquences pour l’apprentissage de l’allemand de la suppression des classes bi-langues et des sections européennes dans le cadre de la réforme du collège, 59 députés, membres du groupe d’amitié France-Allemagne à l’Assemblée nationale et issus de tous les groupes parlementaires, ont adressé ce […]

lire la suite