Pierre-Yves Le Borgn'

député des Français de l'étranger

circonscription Allemagne, Europe centrale et orientale

L’utilisation de ma réserve parlementaire en 2014

Comme député, je dispose chaque année d’une enveloppe de 130 000 € me permettant de soutenir des projets conduits par des collectivités publiques ou des associations. C’est ce que l’on appelle la réserve parlementaire. A la fin du mois de septembre 2013, j’ai établi une liste de projets à soutenir au titre de ma réserve parlementaire pour l’année 2014. J’ai inscrit mes choix dans les objectifs que j’avais tracés l’an passé pour les 5 années de mon mandat, à savoir l’accès au livre, au numérique et la culture française, l’aide à la petite enfance et le devoir de mémoire.

 

Très récemment, ma liste de projets a reçu le visa du rapporteur général du budget de l’Assemblée nationale. Je peux désormais communiquer sur ces choix. J’estime cette communication non seulement nécessaire pour illustrer l’action concrète  que je mène, mais aussi indispensable car il s’agit d’argent public pour lequel la plus totale transparence quant à l’affectation s’impose de mon point de vue. Les projets que j’ai choisi d’aider et le montant que je leur affecte sont les suivants :

 

  

* Institut français – Bonn : 40 000 Euros pour la rénovation complète de la bibliothèque, fermée depuis deux ans, et sa transformation en médiathèque ;

 

* Institut français – Cologne : 20 000 Euros pour la rénovation du sol et le changement des fauteuils de la salle de spectacle et de cinéma ;

 

* Lycée français Anna de Noailles – Bucarest : 20 000 Euros pour le financement du fond documentaire et du matériel pédagogique du centre de documentation et d’information ;

 

* Centre français – Berlin : 10 000 Euros pour l’équipement de la salle de cinéma d’un projecteur numérique ;

 

* Eurocampus (école française) – Zagreb : 10 000 Euros pour l’installation d’un centre de documentation et d’information ainsi que l’équipement d’une salle de science ;

 

* Ecole française – Ljubljana : 6 000 Euros pour l’achat de livres pour la bibliothèque et de matériel d’accueil pour les écoliers ;

 

* Fondation Geremek – Varsovie : 5 000 Euros pour le financement d’un film sur la présence française en Pologne (en accord avec le sénateur Jean-Yves Leconte, qui versera la même somme) ;

 

* Association pour les Forums d’Urbanisme de Sarajevo – Sarajevo : 5 000 Euros pour le financement de la prochaine conférence sur les projets urbains d’une ville capitale, en l’occurrence Istanbul (en accord avec le président Marcel Rogemont et les membres du groupe d’amitié France-Bosnie à l’Assemblée nationale, qui affectereront également une petite part de leur réserve parlementaire à ce projet) ;

 

* Un autre monde (animation enfantine) – Zagreb : 4 000 Euros pour l’achat de jeux et d’outils pédagogiques ;

 

* France Treff (association) – Ibbenbüren : 4 000 Euros pour l’achat d’ouvrages et de meubles pour la bibliothèque ;

 

* Institut français – Mayence : 3 000 Euros pour l’achat de deux comptoirs d’accueil pour le secrétariat pédagogique et la médiathèque ;

 

* Club du mardi (association) – Vienne : 1 800 Euros pour le financement d’une série de rencontres/débats sur le thème de la francophonie ;

 

* Souvenir français – Spire et Neustadt : 1 200 Euros pour l’achat d’une tondeuse à gazon, d’une brouette et d’outils de jardins pour l’entretien des tombes militaires françaises en Rhénanie-Palatinat.

 

Réactions à cet article