Skip to content

Entre Alsace et Vosges, le bonheur d’une nouvelle vie

Changer de vie. Qui n’y a pas pensé un jour ? Il y a un peu plus d’un an, à la fin de l’année 2017, je promettais à mes enfants de les emmener faire du ski. Pour mes 3 petits, cette perspective de chausser les skis était comme un Graal. Il fallait assurer. Nous étions alors à quelques semaines de l’élection du Commissaire aux droits de l’homme du Conseil de l’Europe, prévue le 23 janvier 2018, et j’étais l’un des 3 candidats finalistes. La semaine de ski devait avoir lieu en février. Où skier ? Mon choix se porta sur la petite station familiale du Champ du Feu, dans le massif vosgien, à quelques dizaines de kilomètres de Strasbourg. Ainsi, si j’étais élu, je pourrais déposer la famille sur les pentes chaque matin et filer à Strasbourg préparer la prise de fonction. Et si j’étais battu s’ouvriraient alors de longues et incertaines vacances … La seconde alternative, malheureusement pour moi, s’imposa.

A quelque chose, malheur est bon dit le proverbe. Pour loger tout le monde, j’avais cherché une maison d’hôtes. La magie d’un célèbre moteur de recherche me dirigea vers Bluets et Brimbelles (www.bluetsetbrimbelles.fr), située à Saulxures, tout au bout de la vallée de la Bruche, à quelques kilomètres des Vosges. Quatre belles chambres et une cuisine exceptionnelle, au milieu d’un joli village entouré de sapins enneigés. Un réel paradis. A Bluets et Brimbelles nous attendaient Catherine et Thierry Habersetzer. J’y arrivais l’esprit un peu perdu, tant à la fois par la défaite douloureuse essuyée le mois précédent et par quelques premières discussions professionnelles pour l’après. Devais-je changer de vie ? A Bluets et Brimbelles, j’allais trouver la réponse. Le cadre s’y prêtait, mais surtout, ce changement de vie, Catherine et Thierry l’avaient expérimenté.

Dans la cuisine officiait Catherine, cheffe hors pair et pâtissière accomplie. Autour de la table le soir, elle nous raconta son histoire. Sa formation de pâtissière certes, mais aussi son long passé de banquière. Et Thierry, collectionneur passionné de 2 CV et heureux conducteur d’une Traction Avant (www.2cv-bruche.com), connaisseur sans égal de sa vallée, se révéla être un ancien cadre dirigeant d’entreprise internationale. A l’approche de la cinquantaine, ils avaient tous les deux décidé de changer radicalement de vie. Finis les chiffres et les tableaux Excel, les journées sans fin (et la vie qui file), les voyages incessants (et la redoutable empreinte carbone), les gros salaires (et les trop gros impôts). Bonjour à un projet vrai et authentique : transformer la maison de famille de Thierry, construite en 1753 et habitée par 11 générations, en une superbe maison d’hôtes.

Cette semaine en février 2018 fut pour nous un moment de bonheur. Les enfants découvraient les joies de la neige. Les conversations le soir avec Catherine et Thierry étaient fortes et justes. Faire ce que l’on aime, vivre ses passions. Ce message infusait totalement en moi. Le plaisir de la table était sans limite. La cuisine de Catherine, merveilleuse et inventive, mêlait les touches du terroir alsacien et des saveurs plus lointaines comme celles de l’Inde, où elle a accompli une part de son apprentissage de pâtissière. Le tout arrosé des meilleurs crus locaux. La ferme vosgienne presque tricentenaire, rénovée en 2014, vit une autre vie. Là où cohabitaient autrefois la famille, les animaux et le fourrage cohabitent aujourd’hui un couple passionné et leurs hôtes sous le charme. L’écurie est devenue le laboratoire de pâtisserie, le cœur du réacteur de Bluets et Brimbelles.

Forcément, cela appelait un retour. Pareille expérience ne pouvait rester en effet sans lendemain, d’un hiver à l’autre, de février 2018 à février 2019. Ce fut la semaine passée. Avec le même plaisir. Au point désormais de nous dire que les Vosges, nous gagnerions aussi à les découvrir en été, à pied et en VTT. Ce qui nous ramènerait avec bonheur à Bluets et Brimbelles avant février 2020. Il y a ainsi des rencontres fortuites et des moments de grâce. Un couple qui change de vie et dont le message résonne. Ce fut le cas pour moi. Merci à Catherine et Thierry Habersetzer pour ce qu’ils sont, pour leur part de vérité. L’enthousiasme et la passion sont des valeurs contagieuses. Finalement, j’ai changé de vie aussi. Loin de mes expériences passées, des multinationales et de la vie politique. J’ai créé à mon tour ma petite entreprise pour écrire, enseigner, partager et conseiller. Et pour vivre autrement.

3 commentaires

  1. Furst

    Cher Pierre-Yves,
    Merci d’être venu à ma rencontre et merci surtout de choisir l’Alsace pour de belles vacances familiales. Saulxures est un petit coin de paradis et le Champ du feu un atout touristique considérable pour les communes de la circonscription dont je suis le député. J’espère que vous reviendrez et que nous aurons à nouveau le bonheur de partager une table de la région.
    Cordialement à toi,
    Laurent Furst

  2. Gandner

    Très beau témoignage en faveur de Thierry ( ancien camarade de lycée) et de sa femme !

  3. Je reviendrai très vite, cher Laurent. Je souhaite que l’Alsace retrouve une collectivité qui incarne son identité culturelle et sa force économique. Sans identité, il est difficile de construire une région.

Les commentaires sont fermés.